L’asclépiade choisie comme emblème floral pour la Ville de Granby

8 mai, 2015

La Ville de Granby est heureuse d’annoncer le choix de l’asclépiade comme emblème floral pour la représenter.VILLE_DE_GRANBY_Embleme_floral_Asclepiade

Indigène dans la région, l’asclépiade est également connue sous le nom de « soyer du Québec » ou petit cochon. C’est une plante colorée, odorante, bien adaptée dans les milieux pauvres et tolérant la sécheresse, qui attire, entre autres, les papillons et les colibris.

«Le choix de l’asclépiade comme emblème floral est notamment lié au fait que l’entreprise Protec-Style, qui exploite le potentiel de la fibre d’asclépiade, est établie au Centre d’innovation et de technologies industrielles de Granby (CITIG) depuis 2012 et s’installera, à l’automne prochain, au nouveau Centre d’innovations en technologies écologiques avec l’Université de Sherbrooke », explique Pascal Bonin, maire de la Ville de Granby.

Qui plus est, le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB) abrite le Centre de découverte du Soyer du Québec qui offre la possibilité aux citoyens ainsi qu’aux touristes de visiter une exposition permanente présentant les possibilités de l’exploitation de la fibre d’asclépiade.

« Cet emblème floral renforce l’image de Granby comme pionnière dans l’exploitation durable du soyer et valorise les efforts de conservation du monarque, un papillon qui dépend de l’asclépiade pour accomplir son cycle de vie. D’ailleurs, chaque automne a lieu au CINLB le Festival du monarque, une activité familiale très populaire qui procède à l’envolée de centaines de papillons monarques », a conclu M. Bonin.